•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attention, l’immobilisation prolongée d’une voiture à cause du confinement et des restrictions de circulation qui en découlent peut causer des pannes au niveau de plusieurs pièces de la voiture.

Le véhicule s’use même en ne l’utilisant pas. Mais il y a des astuces et des « protocoles » d’entretien auxquels on peut procéder afin de s’assurer qu’il soit en bon état même après une longue période à l’arrêt. Quels sont donc les gestes et les pratiques à adopter lors de cette période de confinement susceptibles de préserver son véhicule en bon état et prêt à rouler sans complications sur les routes après une longue période d’immobilisation ? Outre l’entretien et les vérifications à mener quotidiennement qui doivent continuer en période de confinement, il y a plusieurs autres gestes à appliquer en vue d’éviter qu’on retrouve certaines pièces endommagées dès qu’on utilisera de nouveau son véhicule.

« Confiner » sa voiture

Si vous possédez un garage, il est important de ne pas laisser votre voiture dehors afin de la protéger des intempéries, de la poussière et d’autres usures liées à l’environnement. Il est important également que le garage ne soit pas humide. Pour ceux qui n’en ont pas et qui sont contraints de laisser leur voiture à l’extérieur sur un parking ou sur le trottoir, la recouvrir d’une housse est la meilleure solution afin d’éviter les effets d’une corrosion accélérée causée par l’humidité, la pollution ou la chaleur.

automobile-couverteMais avant, il sera nécessaire de dépoussiérer et nettoyer sa voiture. D’abord, il s’agit de commencer par la carrosserie, de la laver, la rincer et la laisser sécher si l’on prévoit une housse de protection. Pour les jantes, on peut utiliser une solution antirouille, comme pour tous les autres éléments non recouverts de peinture.

Desserrer le frein à main

Quand on laisse le frein à main serré pendant une longue période, il risque de se gripper et le desserrage peut être ensuite difficile à faire. Cela exerce une contrainte trop forte sur les ressorts des mâchoires de freins, ce qui accélère leur usure. En desserrant le frein à main, il est conseillé de bloquer les roues arrière avec des cales en bois ou des tasseaux.

frein-main-tunisieNéanmoins, si la voiture est garée sur le trottoir, laisser le frein à main n’est effectivement pas une bonne idée. En effet, il vaut mieux dans ce cas le desserrer et le resserrer de temps en temps et de faire bouger la voiture même quelques mètres.

Débrancher la batterie

Même la voiture immobilisée, la batterie demeure sollicitée par la mémoire du combiné d’instrumentation et de l’écran (calculateurs, horloge, radios enregistrées). Car il y a ce qu’on appelle des « pertes de courant résiduelles » qui vont décharger la batterie peu à peu. Il suffit de déconnecter le fil de la borne positive (+) en dévissant la cosse de la batterie et le tour est joué.

batterie-assad-tunisieIl faudra simplement régler à nouveau l’horloge et la radio lorsqu’on rebranchera la batterie.

Eviter le réservoir vide

De dépôts et de poussières peuvent se former avec le temps dans le réservoir s’il est vide d’essence et après plusieurs jours d’arrêt. De même, lorsque l’essence stagne pendant de longues périodes, des résidus opaques se déposent dans le fond du réservoir et forment une sorte de matière épaisse qui endommage le moteur. Pour éviter ce désagrément, il suffit de veiller à avoir un demi-plein dans le réservoir pendant le confinement.

Aérer le véhicule

Ouvrir les fenêtres permet de faire circuler un nouvel air, d’éviter l’humidité, les moisissures et d’éliminer les odeurs. Il ne faut pas négliger cette tâche car lorsque l’air stagne, il crée de l’humidité qui contribue à son tour à créer de la moisissure. Celle-ci accélère l’usure de l’électronique. Si la voiture est bien protégée dans le garage, il suffit de laisser une ouverture d’1 à 2 cm environ pour permettre à l’air de circuler dans l’habitacle. Sinon, il suffit de l’aérer de temps en temps.

vitre-automobile.tnContrôler les liquides de frein et de refroidissement

Il est conseillé de changer les liquides de frein et de refroidissement du véhicule par des liquides neufs. Il vaut mieux opter pour un liquide de refroidissement quatre saisons, résistant autant aux grosses chaleurs qu’à la corrosion, sans oublier de vérifier les niveaux.

Protéger les essuie-glaces

La protection des essuie-glaces est une pratique à ne pas négliger aussi avant qu’ils ne grincent et que leur bruit ne devienne désagréable. Après une immobilisation prolongée du véhicule, le risque est de voir les essuie-glaces se coller au pare-brise.

marque-essuie-glace-tunisieLorsqu’on voudra les actionner, ils risqueront de perdre de leur efficacité, voire même de se casser. Il est donc recommandé de les protéger en utilisant des chaussettes prévues à cet effet ou de les envelopper dans du film plastique ou une serviette et de penser à les retirer avant d’utiliser à nouveau la voiture.

Après le confinement et que les restrictions de circulation seront levées, quelques vérifications essentielles s’imposeront avant de reprendre le volant de son véhicule. Il s’agit tout d’abord de s’assurer que la batterie rebranchée est chargée. Puis, on devra vérifier les niveaux de tous les liquides (huile, frein, refroidissement, lave-glace) et la pression des pneus. En outre, il sera nécessaire de tester son frein à main, sa pédale de frein, d’embrayage et d’accélérateur afin de ne constater aucune résistance inhabituelle. Dernière chose, on devra contrôler les voyants, les éclairages, l’électronique et laisser le moteur tourner au ralenti quelques minutes.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •