•  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est un véhicule qui vient d’être mis sur le marché allemand et qui arrivera en Europe à la fin de l’été. Il s’agit de l’Audi SQ8 TDI.

Grâce au moteur diesel huit cylindres biturbo, ce  nouveau grand SUV coupé offre des performances exceptionnelles et un haut niveau d’efficience. Les technologies de transmission et de suspension, qui comprennent le différentiel sport, la stabilisation des roulis et les quatre roues directrices, assurent une tenue de route dynamique.

L’Audi SQ8 TDI peut être décrite comme impressionnante, sportive et robuste. Les éléments extérieurs caractéristiques, spécifiquement mis en avant, soulignent le statut spécial du modèle : la calandre octogonale Singleframe est structurée par des lamelles doubles et entourée par un grand cadre argenté mat. La protection du soubassement, de la même couleur, donne l’impression que les pare-chocs avant et arrière sont encore plus volumineux. Les admissions d’air, aux contours marqués, le système d’échappement spécifique aux modèles S et les blisters quattro au-dessus des passages de roues sont autant de signes de puissance et d’excellence. De série, les passages de roues abritent des jantes de 21 pouces, et des roues exclusives de 22 pouces sont disponibles en option.

Des lignes horizontales, par exemple la bande de lumière à l’arrière et la bande remarquable au-dessus du diffuseur noir, soulignent la largeur du coupé SUV. Des phares LED de série, qui comprennent l’assistant feux de route, illuminent la route ; la technologie HD matrix est disponible en option.

4.0 TDI avec compresseur électrique

Le V8 biturbo de 435 chevaux de l’Audi SQ8 TDI (consommation mixte en l/100km : 7,8 ; émissions de CO2 en g/km : 205 – 204) est le moteur diesel le plus puissant du marché européen. Il associe une puissance immense et une frugalité étonnante, grâce à un ensemble de solutions high-tech. Le moteur offre 320 kW (435 ch) et développe 900 Nm de couple entre 1 250 et 3 250 tours par minute. Avec son moteur 4.0 TDI, le coupé SUV réagit comme une voiture de sport. L’Audi SQ8 TDI réalise le 0-100 km/h en 4,8 secondes et atteint la vitesse maximale de 250 km/h, limitée électroniquement. Le système de transmission se compose d’une boîte tiptronic à huit rapports et de la transmission intégrale permanente quattro.

Dans les conditions de conduite réelle, la technologie hybride légère réduit la consommation jusqu’à 0,5 litre aux 100 kilomètres. En cycle WLTP, le grand SUV coupé consomme en moyenne 7,8 L/100km, ce qui correspond à 205 – 204 grammes de CO2 par kilomètre –  selon les pneus/roues utilisés.

Un compresseur électrique assiste les deux turbocompresseurs lors du démarrage et lors d’une accélération alors que le moteur tourne doucement, ce qui permet au V8 TDI de générer de la puissance de façon instantanée. Le compresseur électrique puise sa puissance dans un système électrique de 48 volts, qui est également la colonne vertébrale du système hybride léger. L’alterno-démarreur peut récupérer pendant la décélération et renvoyer la puissance à la batterie au lithium-ion.

Une suspension haut de gamme

De série, l’Audi SQ8 TDI est équipée du système de sélection du mode de conduite Audi drive select et de la suspension pneumatique adaptive sport avec amortissement régulé. La suspension pneumatique fait varier la hauteur de la carrosserie jusqu’à 90 millimètres, ce qui permet de conduire le véhicule sur différents types de terrains. Trois technologies haut de gamme en option, notamment le différentiel sport, assurent une dynamique, une traction et une stabilité renforcée. Quand le véhicule prend un virage à grande vitesse, le différentiel sport répartit activement le couple entre les roues arrière, complétant ainsi la transmission quattro par un différentiel central à verrouillage automatique.

Les quatre roues directrices sont disponibles comme alternative à la direction assistée progressive standard. À basse vitesse, elles font tourner les roues arrière dans la direction opposée de celle des roues avant afin d’améliorer l’agilité. À partir de 60 km/h environ, elles tournent légèrement dans la même direction pour améliorer la stabilité.

Le troisième élément high-tech est le stabilisateur de roulis électromécanique. Un moteur électrique compact est installé entre les deux moitiés du stabilisateur sur chaque essieu. Lorsque la voiture roule en ligne droite, les moitiés du stabilisateur sont découplées, ce qui réduit les mouvements de la carrosserie sur les routes inégales. En conduite sportive, néanmoins, elles fonctionnent comme une unité en tournant dans des directions opposées. Cela rend la tenue de route de l’Audi SQ8 TDI plus précise et réduit considérablement l’angle de roulis dans les virages.

Intelligemment connectée

À l’image de l’intérieur sportif, le virtual cockpit d’Audi, de série, propose des affichages S avec des détails graphiques rouges. Sur l’écran, le conducteur peut sélectionner un affichage performance, axé autour du compte-tours, présenté sous la forme d’un graphique à barres, avec affichage de la performance et du couple en pourcentage. Les deux écrans tactiles avec retours haptique et acoustique fonctionnent comme les principaux éléments de commande. S’il le souhaite, le conducteur peut aussi utiliser la commande vocale basée sur le langage naturel, qui comprend les commandes et questions formulées normalement. Pour y répondre, le système accède à des informations stockées dans le véhicule ainsi qu’aux connaissances du cloud. L’assistant virtuel d’Amazon, Alexa, est maintenant entièrement intégré dans le système d’exploitation MMI.

De série, le transfert de données dans l’Audi SQ8 TDI se produit via le système LTE Advanced standard, qui est intégré au MMI navigation plus avec le hotspot Wi-Fi et les services Audi connect. Le système de planification de l’itinéraire offre également de nombreuses fonctions intelligentes. Par exemple, il reconnaît les préférences du conducteur en fonction des voyages précédents et peut ainsi générer des suggestions intelligentes. La fonction de navigation est améliorée par des services Car-to-X, qui donnent des informations sur la signalisation et les dangers potentiels. Ces services utilisent l’intelligence combinée de la flotte Audi ainsi que les dernières informations sur les services et les feux de signalisation. Cette fonction sera déployée progressivement dans certaines villes d’Europe.

Le véhicule reçoit des données provenant de l’ordinateur central des feux de signalisation, afin que le conducteur puisse ajuster sa vitesse jusqu’au feu vert suivant. Pendant l’arrêt à un feu rouge, le virtual cockpit d’Audi montre le temps restant avant que le feu passe au vert. Le système contribue ainsi à un style de conduite prédictif et efficient, et favorise la fluidité du flux de circulation.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •