•  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle Opel Insignia GSi est un engin sportif – décliné en berline et en break – destiné à ceux qui désirent avoir une voiture sortant du commun. Une voiture offrant un plaisir maximal sur tous les types de parcours. Le châssis FlexRide monté en série recourt à des réglages revus dans le sens du dynamisme, et s’adapte au style de conduite et au type de revêtement en quelques fractions de secondées. Les nouveaux pneus Michelin Pilot Sport 4 S montés sur des jantes alliage de 20 pouces repoussent encore les limites de l’adhérence.

Le système de transmission intégrale à vecteur de couple est une exception dans ce segment. Grâce à ce système, la nouvelle Insignia GSi répond encore plus directement et plus précisément aux injonctions données au volant. La nouvelle transmission automatique huit vitesses peut être pilotée par l’intermédiaire de palettes au volant pour une conduite encore plus active. Au sommet de la gamme, la GSi sera aussi disponible avec un nouveau diesel très musclé, le 2,0 litres BiTurbo.

Le nouveau moteur diesel délivre 154 kW/210 ch à 4.000 tr/min et développe un couple généreux de 480 Nm à partir de seulement 1.500 tr/min grâce à suralimentation séquentielle à deux étages (consommations officielles NEDC de la 2.0 Turbo GSi : urbaine 8,9 l/100 km, extra-urbaine 6,1 l/100 km, mixte 7,3 l/100 km, émissions officielles de CO2 en mixte 192 g/km). La nouveau BiTurbo permet à l’Insignia GSi de franchir le 0 à 100 km/h en seulement 7,8 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 233 km/h.

La GSi porte aussi les gènes qui marquent la nouvelle génération d’Insignia, comme la structure allégée, le centre de gravité placé bas et la puissance, qu’elle vienne du bloc diesel déjà évoqué ou du 2,0 litres Direct Injection Turbo essence de 191 kW/260 ch (consommations officielles NEDC de la GSi 2.0 Direct Injection Turbo essence : urbaine 11,2 l/100 km, extra-urbaine 7,1 l/100 km, mixte 8,6 l/100 km, émissions officielles de CO2 en mixte 197 g/km). Cela se traduit par un excellent équilibre et un très bon rapport poids-puissance, des qualités qui se matérialisent aussi sur le chronomètre.

« La nouvelle Insignia GSi dotée du moteur 2.0 Turbo essence est clairement plus rapide sur un tour de la Nordschleife du Nürburgring que l’Insignia OPC de la génération précédente, pourtant plus puissante, » constate après l’avoir testée Volker Strycek, Director Performance Cars & Motorsport. Une des explications réside dans le fait que la GSi est plus légère de 160 kg que l’Insignia OPC 2.8 V6 Turbo comparable. C’est le poids de forme de l’athlète.

Ces qualités structurelles méritent une robe exclusive. Avec ses prises d’air à écopes chromées à l’avant et son bouclier arrière équipé d’un spoiler pour donner l’appui nécessaire sur l’essieu arrière, l’allure de la GSi est parfaitement en accord avec ses performances. Les sièges sport ergonomiques intégraux en cuir labellisés AGR (spécialement développés pour la GSi), le volant sport en cuir et les pédales en aluminium se chargent de lui apporter la touche finale.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •