•  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle Opel Astra incarne la philosophie de la marque avec son design sculpté et ses lignes fluides. Elle parait plus athlétique et plus sobre et parvient à marier efficacité et élégance. Elle redéfinit le segment des compactes par ses innovations. Selon le modèle et le niveau de finition, elle gagne jusqu’à 200 kg par rapport au modèle précédent, et a minima 120 kg. L’architecture complètement nouvelle joue un rôle déterminant dans cette perte de poids. Chaque élément a été passé en revue pour chercher à minimiser sa taille et son poids. La coque à elle seule a perdu 77 kg (plus de 20%). Cinquante autres kilos ont été perdus en revoyant le dessin des composants du châssis.

Des blocs moteurs nerveux et silencieux.

Sous le capot de chaque nouvelle Astra se trouve un membre de la nouvelle offre de motorisations. Les puissances s’échelonnent de 70 kW/95 ch à 147 kW/200 ch. Les moteurs diesel et essence avec une cylindrée allant jusqu’à 1,6 litre ont tous trois points en commun : sobriété, nervosité et silence de fonctionnement. La dernière génération de turbo diesels Opel a reçu le surnom de « diesel murmure ».

La nouvelle Astra recevant sous son capot le moteur trois-cylindres 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo de 77 kW/105 ch est disponible pour l’instant en Europe en finition EDITION. Lorsqu’elle est équipée de l’Easytronic 3.0, la boîte de vitesses robotisée, la nouvelle Astra consomme seulement 4,2 litres d’essence aux 100 kilomètres en cycle mixte, ce qui en fait une des meilleures compactes essence en matière d’économie de carburant.

Par ailleurs, elle inaugure le tout nouveau 1.4 ECOTEC Direct Injection Turbo. Le quatre-cylindres est disponible avec les puissances de 92 kW/125 ch ou 110 kW/150 ch et délivre un couple maximum de 245 Nm. Il fait partie de la même famille de moteurs que le plus petit mais néanmoins puissant trois-cylindres. Sa réalisation entièrement en aluminium allège sensiblement la voiture. En fonction de la puissance, la consommation de carburant peut se limiter à 4,9 litres aux 100 kilomètres (114 g/km CO2).


  •  
  •  
  •  
  •  
  •