•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le continent africain, fort demandeur de ce segment de véhicules, a été marqué par les emblématiques Peugeot 403 camionnette-bâchée de 1956,  404 de 1967, puis 504 pick-up qui lui succéda jusqu’en 2005, dernière année de production au Nigeria, s’ouvre aux nouveaux pick-up de la marque française montés cette fois-ci en Tunisie.

Près d’un an après l’inauguration de l’usine Stafim Industrielle à El Mghira  en banlieue de Tunis, en collaboration avec son partenaire français le groupe PSA, le montage du Peugeot pick-up passe à une étape supérieure en se tournant vers l’export.

C’est ainsi que Omar Behi, ministre du Commerce et Abderrahim Zouari, vice-président de la Stafim, ont donné le coup d’envoi au départ de l’export du premier lot de pick-up en direction de la Côte d’Ivoire, et ce le vendredi 23 août depuis l’usine d’El Mghira.

Ce site de montage bénéficie d’une capacité de production annuelle de 4000 unités qui peut être doublée et avec un taux d’intégration local avoisinant les 43%, permis grâce à un partenariat avec une vingtaine de fournisseurs industriels locaux.

Avec près de 900 véhicules vendus depuis le démarrage, le pick-up a connu un fort succès en Tunisie. L’usine mettra les bouchées doubles afin d’honorer ses commandes.

Stafim prépare aussi l’avenir industriel automobile Tunisien avec d’autres modèles du Groupe PSA et spécialement dans le segment pick-up.

Lire aussi sur le même thème:

Peugeot: le grand retour sur le marché du pick-up

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •