•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Peugeot 3008DKR ont conclu la dernière étape du Rallye du Maroc sereinement, et se classent 2èmes et 10èmes au palmarès général. Sébastien Loeb et Daniel Elena ont mené la course jusqu’à l’avant-dernière étape, avant de rencontrer un problème d’amortisseur ; un souci technique qui a également affecté Carlos Sainz et Lucas Cruz. Cette expérience au Maroc a permis aux ingénieurs de Peugeot Sport de collecter des données techniques et d’identifier de nouvelles pistes d’améliorations en vue du Dakar 2018.

Carlos Sainz

Sébastien Loeb et Daniel Elena ont terminé le rallye prudemment aujourd’hui : ils signent le 3ème temps de l’étape, dérangés par la poussière soulevée par les concurrents partis devant eux et une double crevaison avant l’arrivée. Ils pointent à seulement 7 minutes des vainqueurs au classement général, sur la 2ème marche du podium.

Sébastien Loeb

Carlos Sainz et Lucas Cruz ont atteint l’objectif qu’ils s’étaient fixé : se remettre dans le rythme de la compétition après 6 mois loin des chronos. Les Espagnols terminent 4èmes de l’étape 5 et dans le top 10 du classement général.

(communiqué)

La vitesse maximale atteinte par la PEUGEOT 3008DKR se situe autour de 200 km/h, grâce aux 340 chevaux délivrés par son moteur 3,0 litres bi-turbo-diesel.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •